Comment recycler tes fonds de rouge à lèvres qui trainent dans le placard ?

Tu ne sais pas comment recycler tes fonds de rouge à lèvres ? Pour ne pas les jeter et les gaspiller, voici des solutions…

Le rouge à lèvres est LE produit chouchou des Françaises : 74% se maquillent les lèvres (contre 66% les yeux, le visage 63%, les ongles 62%).

Mais il semblerait que cette passion rouge à lèvres ne soit pas uniquement l’apanage des “frenchies” quand on voit les chiffres astronomiques de ce marché. Chaque année, dans le monde, ce sont environ 900 millions de rouges à lèvres qui sont vendus. Cela représente à peu près 27 tubes de rouge à lèvres par seconde. Cela implique tout autant de packagings achetés et jetés… le plus souvent en plastique.

Je te parle souvent du drame écologique dans le secteur de la mode. Mais évidemment, le problème du plastique dans l’industrie de la beauté n’est pas moins inquiétant… Plus de 142 milliards d’unités d’emballage sont produites chaque année dans le monde dans le seul secteur de la beauté. Les études montrent que 95% des emballages de beauté sont jetés après une seule utilisation et seulement 14% sont acheminés vers un centre de recyclage.

Bref, il y a de quoi s’interroger sur tous nos restes de maquillage, souvent non finis, qui trainent dans nos placards. Et très souvent, le premier produit à s’accumuler dans les fonds de tiroirs, c’est bien le rouge à lèvres.

La petite histoire du “raisin” de rouge à lèvres

L’idée de se peindre les lèvres existe depuis bien longtemps. L’histoire commence il y a 5000 ans en Mésopotamie antique. Les Sumériens ont été les premiers à confectionner une sorte de pâte à base de plomb, de pierres précieuses et d’insectes écrasés.
Chez les Égyptiens, il était coutume pour la royauté et la classe supérieure d’arborer du rouge aux lèvres. Cléopâtre obtenait un rouge carmin à partir de pigments résultants d’un mélange d’insectes broyés (comme des cochenilles) et d’oeufs de fourmis. En Grèce, les lèvres se coloraient avec de la mûre écrasée… Mais attention, les femmes qui en portaient étaient assimilées à des prostituées.
Au Moyen-Âge, l’Église déclare que peindre son visage revient à défier Dieu et en interdit l’utilisation.
C’est en 1880 que naît la fameuse pommade aux raisins… Cet ancêtre du rouge à lèvres se compose de beurre frais, de cire d’abeille, d’écorce de racines d’orcanette qui fournit une teinture rouge et de raisin noir écrasé sans sa pulpe. A cette époque, la coloration des lèvres était l’apanage des comédiennes de théâtre et des galantes aux moeurs légères. La plupart des femmes boudent le rouge a lèvres qui n’est pas encore d’usage en public. Le terme “raisin” utilisé pour parler du bâton de rouge trouverait son origine dans cette composition artisanale initiale.

Pourquoi trop de rouge à lèvres restent non utilisés ?

Il y a d’abord une manie qui consiste à ne pas aller jusqu’au bout des choses, à se lasser et avoir envie de changer. Résultat : on accumule des rouge à lèvres non terminés. Ils trainent alors dans nos placards jusqu’au jour où ils sont vieux et abîmés… Ils finissent alors à la poubelle domestique.
Ensuite, il y a la question des erreurs d’achat. Comment trouver la bonne teinte de rouge à lèvres ? C’est une question épineuse pour un grand nombre de femmes car elles ne connaissent pas leur colorimétrie ou parce qu’elles ne savent pas identifier correctement les pigments des couleurs. Il est fréquent que les femmes se trompent et fassent un mauvais choix. Ce n’est qu’en réessayant plusieurs fois après l’achat qu’elles réalisent que quelque chose ne va pas, qu’elles ne sont pas à l’aise avec… Pour éviter ce genre d’écueil, je t’invite à apprendre à reconnaître les couleurs, à comprendre ta colorimétrie pour pouvoir choisir en conscience les couleurs de ton maquillage et de tes vêtements. C’est dans la Masterclass 1 que je te transmets ce savoir faire : tu peux acheter le programme intégral ici “comment se sublimer et mieux s’aimer”, ou suivre uniquement le module sur “comment se mettre en valeur avec les couleurs”.
Ensuite il y a la difficulté des achats en ligne. Choisir les bons pigments via un écran d’ordinateur et surtout, sur des photos qui ont été photoshoppées, c’est assez compliqué. A moins de connaître ta référence de rouge à lèvres (déjà utilisé sur soi dans le passé), ou de partir sur des teintes très classiques, je te déconseille vivement de tenter une nouvelle expérience couleur. Les erreurs d’achat sont courantes dans ce cas de figure
Enfin, il y a les cadeaux… Je déconseille toujours d’offrir un rouge à lèvres à moins de connaître la référence fétiche et habituelle de la personne. Sinon, le terrain est très glissant car c’est un choix très personnel, presque intime, un peu comme le parfum… Trouver la bonne couleur, la bonne texture, la bonne marque, c’est une grosse prise de risque pour espérer tomber juste.
Il arrive donc très souvent que nous possédions des rouges à lèvres inutilisés, qui ne nous conviennent pas, mais que l’on garde par scrupule parce qu’on nous les a offert.

Comment recycler nos “restes” de rouge à lèvres ?

Solution 1 : créer du blush ou un nouveau rouge à lèvres
Pour le blush, c’est très simple, il suffit d’aller chercher le fond de raison au doigt et de se l’étaler sur les pommettes.
Sinon, tu peux créer un nouveau rouge à lèvres à partir de tes différents fonds. Tu pourras choisir lesquels mélanger pour obtenir la pigmentation souhaitée.
Comment on fait ? La technique la plus simple est de récupérer la matière et la placer dans une cuillère en inox. Ensuite, il suffit de la placer au dessus de la flamme d’une bougie pour faire fondre la texture. Une fois liquide, le rouge à lèvres peut être versé dans un petit contenant vide (type ancien socle de fard à paupière ou blush. On laisse refroidir et durcir, c’est prêt ! A utiliser au doigt ou au pinceau.
Voici une vidéo DIY qui montre, en images, comment recycler ton rouge à lèvres.

Solution 2 : comment recycler ses tubes de rouge à lèvres (la plupart du temps en plastique)

La start-up Rose Pirate reçoit les étuis de rouges à lèvres que l’on a pas envie de jeter mais dont le stick est devenu inutilisable. Elle se charge alors de le vider, de le stériliser et de le remplir à nouveau avec sa formule unique de baume à lèvres 100% d’origine naturelle. Tant que le tube est en bon état, l’opération peut être répétée infiniment.

Pour remplacer les raisins des rouges à lèvres, il faut réaliser plusieurs opérations manuelles de calibrage, avec un nettoyage sans produits chimiques. Puis vient ensuite la stérilisation du tube et le nouveau remplissage avec le baume. Le projet vise les personnes soucieuses de l’environnement, qui souhaitent adopter une démarche d’upcycling avec le désir de consommer moins et mieux.

recycler rouge a levres

Le baume à lèvre proposé par Rose Pirate est d’origine naturelle et 100% végan. Il est composé d’huile de noyaux de cerises et de patates douces. Ce sont des ingrédients aux propriétés antioxydantes. C’est une super solution pour celles qui ne veulent pas se débarrasser de leur tube de rouge à lèvre fétiche ou qui se soucient du recyclage de leurs déchets.  Et puis, quoi de plus idéal que prendre soin de nos lèvres tout en faisant un geste pour la planète !

Et si tu n’as pas besoin de baume à lèvres mais que tu veux quand même trouver une solution de recyclage pour tes vieux tubes, tu peux contacter Audrey sur son Insta @rosepirate_beauty afin de les lui envoyer.
Pour concrétiser ce projet, Audrey Ducardonnet a lancé une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank. On lui souhaite vraiment que ça fonctionne car c’est une super initiative !
Solution 3 : Pour les prochains coups, on pense à acheter des rouges à lèvres au packaging plus clean

Il y a des marques engagées qui redoublent d’efforts pour faire bouger les lignes de l’industrie cosmétique sur le plan environnemental. On peut citer par exemple, la marque anglaise Juni Cosmetics. Déterminée à exclure totalement le plastique des emballages de ses produits, la marque a développé un concept de rouge à lèvres dont l’étui est entièrement conçu en aluminium.

Pour Madeleine White, la fondatrice, «  le ‘bon plastique’ n’existe pas ». La solution qu’elle propose repose sur :

  • le choix d’un mono-matériau, recyclable à l’infini,
  • un tube qui s’affranchit du mécanisme de twist habituel nécessitant l’utilisation de rouages en plastique
  • un modèle de poussoir inspiré d’un tube des années 1930.

Non seulement, c’est bien pensé, mais en plus c’est beau et élégant !
A minima, on peut également penser à des marques comme Zao Make up dont les contenants et packagings sont rechargeables (mais la recharge reste néanmoins en plastique il me semble).
comment recycler rouge a levres

La lévrologie : montre moi ton rouge à lèvres, je te dirai qui tu es…

La « lévrologie “, c’est étude de la forme que prend le raisin de ton rouge à lèvres au fur et à mesure de son utilisation. Celle-ci aurait une signification, selon Jean-Marie Martin-Hattemberg, qui l’explique dans son livre “Lèvres de luxe”.

9 types de raisins ont ainsi été relevés et associés à 9 personnalités féminines. Je ne sais vraiment pas si cela est très fiable comme analyse mais je trouve l’idée intrigante, intéressante et drôle. Le concept aura au moins le mérite de nous amuser et de nous interroger sur cette sculpture naturelle réalisée avec nos bouches !

Cette « lévrologie » ou psychologie du RAL semble directement inspirée de la série de photos « Lipsticks » (90’s) par la photographe @stacy_greene_art

recyclage rouge a levres
levrologie forme rouge a levres

1- Tronqué galbé à une dent :

Femme ambitieuse allant droit au but, dotée d’un grand sens de l’humour, sociable avec autrui et soucieuse de son image, serviable et aimant faire plaisir à son proche entourage. Un type de femme souvent chanceuse en affaires et promise à une belle carrière professionnelle.

– Tronqué incliné :

Femme ayant soif d’absolu et de perfection dans le vie, excessive parfois, honnête et complexe dans ses choix, grande amoureuse et parfaite amante, ayant un humour paillard, se sentant souvent incomprise, tout en étant confidente des plus terribles secrets.

– Tronqué chaise inclinée :
Femme aimant l’amitié et la convivialité, réceptive aux autres, ayant les qualités pour recevoir chez elle, mais qui parfois peut se révéler lunatique et d’humeur changeante.

– Forme plate :

Femme timide, prenant du recul et gardant son sang-froid en toute circonstance, fidèle pour le meilleur et souvent pour le pire car elle ne vous abandonne jamais en cas de coup dur, à l’écoute des autres, délicate et romantique, consciencieuse dans le monde du travail.

– Balle de fusil :

Femme secrète qu’il faut charmer pour entrer dans sa sphère personnelle, et lorsque vous avez gagné sa confiance, elle devient tendre, et pleine d’attentions surprenantes. Reconnue pour son intelligence, elle est cultivée et a un sens de l’esthétique, elle peut être une fidèle alliée en milieu professionnel.

– Larme :
Femme secrète et intuitive, aimant la discrétion, agissant dans l’ombre avec intelligence et talent, courageuse, prête à faire face à toute épreuve de la vie.

– Tétine :

Femme-enfant quelque peu capricieuse dans ses choix et ses attitudes, frivole, dépensière et parfois irresponsable face à toutes situations fâcheuses.

– Sabre à double lame :

Femme ayant une personnalité à double facette, vivant un conflit intérieur dû à ses choix, ses divergences, et ses qualités ; aimant la compagnie d’amis fidèles, dévouée à sa famille, loyale et ouverte d’esprit.

– Tour de Pise :

Femme impulsive et obstinée dans ses choix, curieuse de tout, aimant explorer et découvrir le monde, volubile, expansive aimant la fête, parfois colérique et instable.

***

Et toi, quelle est ton histoire avec tes rouges à lèvres ? Est ce que tu t’es retrouvé dans cette lévrologie ? Et es-tu prête à franchir l’étape anti-gaspi du “comment recycler ses fonds de rouge à lèvres” avec les idées proposées ici ? 

Partager:

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tu pourrais aussi aimer

Autres articles

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

Newsletter

Bienvenue ! Je te propose régulièrement des infos utiles :

Reçois la newsletter dédiée aux femmes qui veulent incarner leur singularité, et affirmer leur style avec conscience et éthique.

Jamais de messages indésirables ici !