in

Upcycling : la tendance vertueuse et stylée des modèles uniques

Si vous aimez la mode et les vêtements uniques, vous allez adorer l’upcycling. De nombreuses initiatives naissent pour mettre ce concept en avant comme Linverse, la première boutique en ligne d’articles de mode et maison créés à partir de matières recyclées et upcyclées.  

L’upcycling séduit car c’est une solution au gâchis de matières et que cela permet de créer des vêtements ou accessoires originaux, voire uniques. Les fashion Green Days ont d’ailleurs consacré leur dernière édition à l’upcycling (Les conférences sont disponibles en replay sur Youtube). 

Qu’est-ce que l’upcycling ? 

L’upcycling consiste à récupérer des matières, des vêtements ou d’anciens objets pour les transformer et leur donner une seconde vie. On applique une logique de recyclage “par le haut”, qui consiste à ajouter de la valeur à la matière upcyclée. En Français, on parle aussi de “surcyclage”. 

On peut aussi détourner la matière et lui changer son utilité en la transformant. Il peut s’agir par exemple d’une ancienne chemise homme qu’on va transformer en jupe ou d’un ancien pull qui va devenir un accessoire pour les cheveux.

“Rien ne se perd, tout se transforme”, disait Lavoisier. 

Avec l’upcycling les déchets des uns deviennent les trésors des autres. Des matières oubliées redeviennent une matière première qu’il faut transformer, moderniser, upcycler. C’est un challenge créatif qui séduit de plus en plus de marques et qui répond – en partie – aux problématiques liées à l’extraction des ressources naturelles.

surcyclage zero dechet mode

Comment ça fonctionne ? 

L’upcycling impose pas mal de contraintes. En effet, il faut s’adapter à la quantité de matières disponibles et concevoir son vêtement en fonction des caractéristiques de la matière déjà créée. Le tissu ou la matière peut garder les traces de sa première vie ce qui rend le vêtement upcyclé plus singulier et unique.

L’upcycling peut s’appliquer de deux façons :

1/ On récupère des chutes de matières textiles ou de vieux tissus, qui allaient être jetées ou qui n’ont plus d’utilité. Il peut s’agir aussi de redonner vie à des stocks dormants qui encombrent les entrepôts qui souhaitent s’en débarrasser. Ces matières peuvent être upcyclées pour concevoir de nouveaux vêtements.

2/ On upcycle un vêtement qui existe déjà. L’upcycling est différent de la seconde main puisqu’il consiste à transformer ou à moderniser le vêtement. 

Dans les deux cas, une fois la matière ou le vêtement récupéré, il faudra le nettoyer et le réparer, avant de l’upcycler. 

L’upcycling, un avantage mode et écoresponsable

En France, 2,6 milliards de textiles, chaussures et linge de maison sont mis sur le marché chaque année. Hors, ce sont entre 10 000 et 20 000 tonnes de textiles qui sont détruites en parallèle alors qu’elle pourrait être recyclées/upcyclées. 

Contrairement au recyclage pur et dur, l’upcycling ne nécessite pas de transformation chimique ou mécanique. On économise ainsi des ressources en eau et en énergie.

L’upcycling a bien d’autres avantages écologiques. En effet, il évite la production inutile de matière et l’extraction de ressources non renouvelables. Il optimise la confection et permet de limiter l’impact environnemental de la production.

Pratiquement toutes les matières peuvent être upcyclées, ce qui fait de l’upcycling une option intéressante, voire indispensable.

Adoptée par des créateurs couture comme Marine Serre ou des jeunes marques comme Les Récupérables ou Gaëlle Constantini, l’upcycling se fait une place dans nos dressings.

upcycling mode femme
Les Récupérables

L’upcycling à la maison 

Si vous avez déjà recoupé une ancienne jupe ou transformé une paire de collants en accessoires, vous avez déjà fait de l’upcycling ! Avec peu de matières et beaucoup d’imagination, l’upcycling est à la portée de tous. C’est un concept qui s’approprie et s’expérimente. Un moyen ludique et écologique de laisser votre créativité s’exprimer.

Voici quelques idées d’upcycling à faire soi-même :

  • couper une robe dans un ancien draps ou dans des anciens rideaux
  • créer un top à partir d’un ancien t-shirt
  • créer des élastiques pour cheveux avec des vieux collants
  • transformer un pull en bandeau pour cheveux

Et si vous n’aimez pas faire vous même, pensez à donner vos anciens tissus, vêtements, boutons ou n’importe quelle matière à des créateurs ou des ateliers qui en ont besoin. Il y aura toujours des mains créatives pour leur donner une seconde vie. 

upcycling mode éthique femme
Les Récupérables

Cultiver un style unique grâce au surcyclage

L’autre grand intérêt de l’upcycling, outre le fait de limiter nos déchets et de réduire notre impact environnemental, c’est le fait d’exprimer notre créativité et notre singularité.

Que l’on transforme soi même un vêtement ou que l’on ait recours à des marques spécialisées dans l’upcycling, on sort enfin de l’uniformisation du prêt à porter que l’on connait depuis 50 ans !

La démocratisation de cette pratique montre que notre culture s’ouvre à la différenciation. Et ça, c’est vraiment très bon signe et porteur d’espoir. Cela laisse entrevoir un futur où nous serons peut être beaucoup plus tolérants face aux originalités personnelles… Jusqu’à présent, les codes sociaux et diktats de mode sont si forts, qu’ils laissent peu de place à l’expression vestimentaire personnelle.

Au travail, dans la rue, dans les lieux publics, la crainte du regard des autres sur notre apparence est encore la règle. Il est très difficile, voire risqué, de sortir du moule que l’on nous a imposé. Les représailles, moqueries, critiques sont monnaie courante dès que l’on ose s’écarter un peu des normes de l’habillement.

J’ose espérer que la popularité grandissante de l’upcycling et de la seconde main, permettront une sorte de renaissance des identités vestimentaires.

clara victorya style

Je pense à des jeunes figures comme Clara Victorya, la reine de l’upcycling, qui participent à l’émancipation des mentalités sur ce sujet. Clara a su se différencier, se créer un style unique bien à elle en utilisant ou en transformant de vieux vêtements. Son succès auprès des jeunes générations (et pas seulement) montrent que la société semble prête à accueillir les singularités individuelles, d’autant plus lorsque c’est vertueux pour la planète !

***

♥ Et toi, est ce que tu t’intéresses à l’upcycling ? As-tu déjà transformé des vêtements ou des objets que tu n’utilisais plus ?

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

matière textile vêtements

Quelle matière textile privilégier pour un dressing éco-responsable ?

porter des couleurs plus facilement

3 fausses croyances qui empêchent de porter des couleurs