in

Green Washing : le soupçon d’une marque arnaque

Je reviens sur la question du green washing ou verdissage en français. Voici un nouvel exemple concret pour que tu puisses voir comme le repérer rapidement et ne plus te faire piéger.

Ce terme est utilisé pour dénoncer une méthode marketing qui consiste à promouvoir sa marque et ses produits en s’appuyant sur des arguments écologiques trompeurs.

J’avais déjà montré deux exemples dans l’article sur le « kulo » des marques comme Sézane ou Parisienne et alors. Ici, je reviens avec un nouveau cas très parlant qui laisse planer un doute plus que sérieux de green washing, voir… de grosse arnaque !

J’interpelle et met en doute la marque Do You Green, marque de lingerie et homewear supposée « green », ou encore « organique », « naturelle », « bio », selon ses propres mots indiqués ici et là sur ses supports de communication.

green washing exemple

L’argument faussement écologique de la marque : le tissu en fibre de pin !

La marque met en avant, à travers son nom et sa présentation sur son blog ou sur Instagram, la matière textile soi disant « green » utilisée.

Elle indique que c’est une matière réalisée à base de fibre de pin, matière « 100% naturelle », peut-on lire sur Instagram. Or, comme je vous l’expliquais récemment, la viscose n’est jamais un procédé naturel puisque le procédé de transformation de la pulpe de bois est nécessairement chimique.

greenwashing marque lingerie

La marque indique également sur son blog qu’ils ont fait le choix de créer leur propre tissu en fibre de pin en France afin de s’assurer de l’absence de produits toxiques et de l’absence de métaux lourds ni matière dangereuse. C’est peut être vrai… C’est ce que je pensais au départ du moins.

Car je ne vois pas comment on peut se permettre d’écrire ce genre de choses si ce n’est pas le cas. C’est très risqué sur le plan juridique.

greenwashing marque

Mais étrangement, dès qu’il s’agit d’en savoir plus sur ce fameux textile, la marque répond aux abonnés absents. D’abord, il faut bien fouiller le site pour être certaine de bien chercher l’information. Et mis à part cet article de blog, il n’y a aucune autre partie sur l’e-shop qui présente la marque, le concept, la façon dont ils ont conçu cette fameuse fibre de pin.

Si tel était le cas, la marque devrait plutôt en être fière et en parler haut et fort… Or, rien n’est précisé à ce sujet. C’est assez étrange et laisse déjà sentir un vieux fumet de green washing…

Les indices qui conduisent à pencher pour du green washing…

Avec ce premier doute, je me dis que je vais tout simplement interroger la marque pour en avoir le coeur net.

Je cherche un moyen de les contacter… Là, je me rends compte qu’il n’y a aucune adresse e-mail ni aucun formulaire de contact sur leur site. Il y a seulement un chat-bot qui répond de façon automatique.

J’ai tout de même tenté de laisser un message pour leur dire que j’aimerais échanger avec eux mais je reçois une réponse automatique qui n’aboutit à rien.

J’essaie alors de les contacter sur Instagram via le direct message. Et là encore, il s’agit d’un chat-bot avec réponse automatique. Du coup, je râle en écrivant que je ne comprends pas pourquoi la marque se cache derrière un robot.

La seule réponse « humaine » que j’ai obtenu, c’est : « désolée, on utilise pas la messagerie Instagram ». Elle ne répond en rien à ce que je venais de soulever alors que je commençais à les incriminer. La personne n’a même pas cherché à s’excuser, à expliquer ou à se justifier. Cette réponse qui n’en est pas une, m’a vraiment fait l’effet d’un « on en a rien à foutre de ta demande, que faire de tes soupçons ».

green washing exemple

J’ai ensuite tenté d’écrire en commentaires sous plusieurs posts en espérant obtenir des réponses. Mais personne n’a jamais répondu et je viens d’observer que les commentaires ont été restreints depuis.

Quel est l’intérêt pour une marque de rester inaccessible ? A moins d’avoir quelque chose à cacher ou à se reprocher…

J’ai trouvé le nom de sa fondatrice, une certaine Sophie Young… Celle-ci est bizarrement introuvable sur Linkedin.

Bref, il y a suffisamment d’éléments qui montrent qu’il ne s’agit pas d’une marque fiable et encore moins d’une marque éco-responsable. Tout laisse à penser qu’on est bien face à une marque qui fait du green washing. En revanche, je ne sais pas quel est l’ampleur du mensonge : si ça se trouve il n’y a même pas de fibre de pin dans l’histoire… qui sait !

Pour terminer, il y a un détail qui m’a frappé dernièrement. J’ai tourné cette vidéo en février et la page d’accueil affichait encore le nom de la marque en gros, en haut à droite « do you green ». J’ai eu la bêtise d’oublier de faire une capture d’écran…

Comme par hasard, la marque est désormais affichée en tout petit et le gros affichage a disparu… Juste après les différentes agitations sur les réseaux à propos de Louyetu, les décryptages de marques par certaines blogueuses. Et aussi juste après ma précédente vidéo sur le green washing où je reprochais justement à une marque de faire un énorme affichage faussement green sur sa page d’accueil… Je ne sais pas si c’est une simple coïncidence mais ça m’interpelle.

marque green mensonge

Au vu de tous ces éléments, je ne peux que vous déconseiller de commander auprès de cette marque. Je ne peux que vous alerter, vous dire de vous en méfier et de ne pas faire confiance pour le moment.

Si tu as déjà eu des contacts avec cette marque ou que tu connais la fondatrice ou des employés qui travaillent pour elle, n’hésite pas à commenter. Je ne prétends pas avoir la certitude d’une arnaque même si tous les signaux sont au rouge. Donc si l’une d’entre vous a d’autres infos pour faire avancer le chmilblick, ça peut être cool.

♣ Et toi, tu connaissais cette marque ? As tu déjà eu une expérience d’achat chez eux ? Connais tu d’autres marques douteuses comme celle-ci ?

 

 

 

 

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Lilie
Lilie
6 mois il y a

Merci Loren pour ce décryptage de GreenWashing.
On n’y pense pas assez souvent, mais oui, il faut faire de plus en plus attention à cette tendance.
Bon weekend
Lilie

Nadège
Nadège
6 mois il y a

Je ne connais pas cette marque mais merci pour ce travail qui a nécessité de nombreuses heures de travail.
instagram est un formidable outil pour faire connaître des petites marques qui essayent de faire les choses bien comme Patine.
Mais, le revers de la médaille c’est que des gens peu scrupuleux en profitent pour communiquer de fausses valeurs, de faux engagements pour vendre n’importe quoi rapidement.

Publié par Loren

marque de bijoux éthiques

Ma marque de bijoux préférée : GISEL B… éthique, élégante et abordable !

sac main femme mode ethique

La maroquinerie Julie Meuriss : éthique, séduisante et abordable !