in

Savoir faire français : les plus beaux parapluies du monde !

Les adeptes du Made in france n’ont qu’à bien se tenir…

Si vous cherchez un parapluie ultra qualitatif de fabrication 100% française, ne cherchez pas, cela n’existe pas sauf à un seul endroit : la parasolerie Heurtault !

Sachez que tous les mécanismes de parapluie sont faits à l’étranger. Les fabricants qui se disent « made in France » reçoivent les mécanismes réalisés industriellement et se contentent de poser le tissu.

L’appellation Made in France est tellement galvaudée, utilisée avec tant d’hypocrisie… Bref, c’est un autre sujet 😉

Toujours est-il qu’il n’y a qu’une seule personne en France (et peut être même dans le monde !) qui crée des parapluies de A à Z, entièrement à la main. Cette personne c’est Michel Heurtault.

Il est le dernier à honorer le savoir faire français de la parasolerie (parapluies, ombrelles…) dans les règles de l’art.

Autrefois, l’art faisait partie du quotidien. Le parapluie comme l’ombrelle, étaient des accessoires essentiels. On les choisissait avec autant d’intérêt et de précaution que le canapé de son salon !

Bien sûr notre mode de vie a changé et aujourd’hui on oublie, perd, casse et jète au moins 20/30 parapluies (à 10 ou 20 €) en une vie !

Ce qui finalement équivaut à la même dépense. Alors quel est le frein ? Un parapluie à 300€… est-ce trop de responsabilité (faire attention à l’objet) ou trop encombrant dans nos vies modernes trépidantes ? Ou tout simplement, on ne connait pas le fabricant capable de nous faire un parapluie durable et résistant qui justifierait un investissement ?

Et bien maintenant, vous le connaissez ! 😉

En tout état de cause, je reste en émerveillement total devant les personnes qui relèvent le défi de faire renaître et perdurer un art oublié. Michel Heurtault ne fait pas ce métier pour la gloire mais par amour pour son art. C’est l’histoire d’une passion pour le parapluie qui ne l’a jamais quitté depuis l’enfance. A 8 ans, il démontait déjà les parapluies pour comprendre le mécanisme.

Après 20 ans de carrière comme costumier et corsetier, il revient à ses premières amours en 2008.

En autodidacte, il se plonge dans les archives et dans les antiquités pour reproduire à l’identique le savoir faire des différentes époques. Il est donc désormais régulièrement sollicité par les productions de cinéma, de théâtre et les maisons de haute couture.

Seul à posséder cette expertise et à produire dans un souci permanent d’excellence, il se voit gratifié du titre de « Maître d’art » par le Ministère de la culture.

Les artisans de cette catégorie sont peu nombreux et peu connus. Ils ouvrent les portes de leurs ateliers lors des journées européennes des métiers d’art (JEMA) qui se tiendront le premier week end d’avril.

Je vous conseille d’aller les rencontrer, c’est passionnant !

Pour découvrir les maîtres d’art de votre région, renseignez vous sur les différents évènements près de chez vous EN CLIQUANT ICI.

Je vous laisse avec une vidéo plus détaillée des étapes de la fabrication artisanale des parapluies !

=> Pour la visite de la parasolerie lors des JEMA :

  • Le vendredi et le samedi, par groupe de 15 personnes maximum, visite de l’atelier à 10h30, 13h30, 15h15 et 17h
  • Viaduc des arts – 85 avenue Daumesnil 75012 Paris

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Virginie
Virginie
3 années il y a

Merci pour cette découverte ! C’est sublime !

Loren

Publié par Loren

Paris Fashion Week Automne Hiver 17-18 : tendances clés et moments forts

Que retenir des tendances printemps été 2017 ?