in

Mon sport à la maison avec bellicon

 

Le confinement n’aide pas forcément à la pratique d’une activité physique régulière.

Tu as un peu plus de temps certes. Mais est ce que la situation te permet de t’exercer plus facilement ? Pas sûr…

Pour ceux qui habitent à la campagne, les marches ou séances de course à pieds dans la nature sont envisageables. En ce moment je les envie tout particulièrement ahaha. C’est là qu’on se demande si finalement, on ne serait pas mieux dans un environnement non citadin. Pour ceux qui vivent en ville en effet, il est beaucoup plus difficile de bouger physiquement pendant cette période de quarantaine.

1- Le confinement, moi et le sport… tout un programme !

Je vis en ville justement et je me rends compte à quel point une grande partie de mes mouvements corporels étaient liés au fait de sortir de chez moi. Qu’il s’agisse de prendre le vélo pour aller faire des courses ou de me rendre à pieds chez une copine ou au coworking. Il y avait toujours une raison de se bouger un peu les fesses.

Et puis, la nature me manque beaucoup… Un petit coup de voiture et j’étais vite au vert ! (à plus d’1km of course…). Il n’est pas aussi plaisant d’aller marcher pour faire le tour du quartier que pour aller se ressourcer dans la forêt… On ne va pas se mentir. On ne doit pas s’éloigner du domicile donc cela restreint vraiment les possibilités d’activité sportive.

Dans cette période de confinement, je bénis plus que jamais mon acquisition de cet hiver. Vous vous souvenez, je vous avais de ma découverte de la pratique du rebounding... Cette discipline innovante consistant à sautiller. Il s’agit de faire du fitness sur un super trampoline bellicon spécialement étudié pour travailler en douceur et prendre soin du corps.

Je suis tellement contente d’avoir mon trampoline à la maison et encore plus en cette période si particulière… Qu’aurais-je fais sans lui pendant le confinement ??!! ahaha

Je ne sais pas… j’aurais frisé l’atrophie musculaire voir les escarres aux fesses ! Je plaisante mais mon corps aurait moyennement apprécié. J’ai du mal à me mettre aux abdos/fessiers toute seule dans ma chambre chaque jour… Même s’il y a des super lives sur les réseaux sociaux…

J’avoue que mon bellicon est bien plus attractif que le classique tapis de sol ! Il est si pratique à ranger/sortir… Et tellement fun que je n’ai pas besoin de me faire violence pour me lancer dans quelques exercices quotidiens. Car ce qui prime encore une fois c’est la régularité pas forcément la quantité.

Ne pas bouger son corps pendant 2 mois, cela est vraiment terrible pour la santé et le mental. Alors comment fait-on quand on vit en ville et en appartement ? Et bien voilà, le rebounding est une vraie solution.

Je vous ai déjà parlé de mon coup de coeur pour cette activité physique et de ses bienfaits. Aujourd’hui, avec ce contexte de confinement, je pense que c’est le moment de partager d’autres informations sur le sujet. Cela pourrait en effet servir à celles qui se demandent comment faire pour garder son corps en mouvement lorsqu’on manque de temps, d’espace, de motivation, d’accompagnement, de nature à proximité etc…

2- Le trampoline : le meilleur entrainement physique ! (la panacée en confinement !)

Une étude menée par la NASA a démontré les effets extrêmement positifs des sauts en trampoline sur la condition physique. Il en ressort que les exercices de saut sont « la manière la plus efficace de s’entraîner que les Hommes n’aient jamais inventée jusqu’ici. »

En effet, pour obtenir des effets équivalents sur le rythme cardiaque, le rythme respiratoire et la stimulation musculaire, il est nécessaire de s’entraîner nettement plus longtemps et de manière plus intense avec d’autres types de sports tels que la course à pied. Il n’est donc pas étonnant que les astronautes s’entraînent aujourd’hui aussi souvent sur des trampolines !

Cette étude a comparé les entraînements sur un tapis roulant et sur un trampoline :

• Alors que sur le tapis de course, la force d’accélération exercée sur les chevilles est 2 fois plus importante que celle exercée au niveau du dos ou du front, ces trois mesures sont sensiblement équivalentes sur le trampoline.

• Sur le tapis de course,, la force exercée sur les chevilles et les genoux est très importante, provoquant des blessures régulières.. Par contre, la charge sur les articulations et les ligaments reste toujours inférieure au seuil de blessure dans le cas du trampoline.

• À un rythme respiratoire similaire, le travail effectué sur le trampoline est supérieur de 68% à celui du tapis roulant.

Le saut est donc un entraînement nettement plus intensif que la course ! Incroyable non ?

Une autre étude publiée dans le « International Journal of Sports Science » en juin 2016 a conclu que les sauts sur les trampolines sont deux fois plus efficaces que lors d’une session classique de course à pied et que l’efficacité de la combustion des calories est de 50 % plus importante. L’étude a aussi montré que les sauts et oscillations étaient significativement plus efficaces pour réduire la masse graisseuse.

Ces études sont souvent inconnues du grand public. La plupart des gens ignore à quel point le rebounding est une activité bénéfique et pas seulement pour les enfants ! C’est pourquoi je trouvais intéressant de partager les résultats de ces études avec vous.

Pour les parisiennes, lorsque la vie reprendra son cours normalement, sachez que vous pourrez tester le rebounding aux adresses suivantes (45 minutes : 20 €) :

  • CHEZ SIMONE – adresse : 226 rue Saint Denis, 75002 Paris – www.chezsimone.fr
  • À la salle LA PLUME AIR CLUB – adresse : 147 rue de Lourmel, 75015 Paris – www.laplume.club

♣ Alors, qui aurait bien envie de jumper !!??

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

Mon gel hydroalcoolique fait maison

La marinière : 10 idées pour la porter autrement