in

J’ai cherché LA chemise blanche femme éco-responsable

Une belle chemise blanche femme peut être très difficile à trouver. Sur ce type de pièce, la qualité est primordiale et chaque détail compte.

Mieux vaut ne pas avoir de chemise blanche plutôt que d’en porter une qui n’a pas d’allure. Elle ne pardonne vraiment pas en cas de mauvais choix…

Pendant longtemps je n’ai pas porté de chemise blanche car je trouvais qu’elle était trop associée au style conventionnel ou à l’uniforme professionnel en général. Avec un bas noir, j’avais l’impression d’être prête pour l’hôtellerie restauration ahaha. Cela me rappelait mes jobs d’été dans ce domaine quand j’étais étudiante…

A l’époque, je ne pouvais pas voir tout le potentiel de cette chemise blanche sur une femme. En effet, je m’habillais en fast fashion et la seule que je possédais n’avait pas d’autre effet sur moi que celui d’un garçon de café.

Aujourd’hui, j’ai un tout autre regard sur la chemise blanche femme dès lors qu’elle répond à certains critères qui lui donnent vraiment du caractère et de la prestance. Ce vêtement peut être aussi insignifiant que majestueux en fonction du modèle.

D’ailleurs, pour te donner des idées sur comment porter cette chemise et ne jamais t’en lasser, je t’invite à découvrir ma revue d’inspiration en vidéo ici.

Voici, en vidéo, ma découverte en live, avec essayages, des chemises présentées dans la seconde partie de cet article. Dans cette seconde partie, je détaille plus précisément mon avis et mes remarques avec les points forts et points faibles de chaque modèle. Donc n’oublie pas d’aller checker tout mon comparatif complet + avis, plus bas dans ce billet 😉

Comment choisir une chemise blanche femme qui a de l’allure

La belle chemise blanche à conquérir, c’est celle qui répond à ces différentes exigences :

♥ Sa coupe n’est pas trop ajustée près du corps, ni sous les aisselles, pour éviter les traces de transpiration. En effet, si le tissu frotte trop près du dessous de bras, tu peux être sûre qu’elle va jaunir rapidement à cet endroit. Or le but est de garder cette pièce en état le plus longtemps possible…

♥ Sa longueur est intermédiaire : une chemise trop courte est plus difficile à rentrer dans le bas, et dès qu’on s’assoit, le tissu à tendance à ressortir. Aussi, celle-ci n’aura aucun style portée à l’extérieur du pantalon. Inversement une trop longue a pour inconvénient de faire trop de matière à ranger dans le bas. Cela peut créer un volume disgracieux au niveau du ventre.

♥ Son tissu est une popeline 100% coton, à choisir bio, si c’est du neuf. Elle doit être de grande qualité pour être assez lisse, douce, pas trop froissable. Le 100% coton est à privilégier par rapport à un mélange d’autres matières, aussi faible soit-il. Le mélange peut donner à la chemise un sous ton grisâtre ou jaunâtre.

♥ Elle conserve toute son allure qu’on la porte rentrée dans le bas ou à l’extérieur, par dessus le pantalon. Elle doit avoir cette versatilité qui lui permet de passer du look classique et formel au look casual et tendance.

♥ Le tissu est suffisamment épais et il n’est pas trop transparent. Toutes les chemises blanches pour femme ont tendance à être un peu transparentes… Mais généralement, plus elles le sont et moins elles sont qualitatives. Ce n’est pas vraiment la vocation d’une chemise blanche de jouer le glamour sensuel. On laisse ce rôle à la blouse fine et souple.

♥ Elle ne comporte aucun détail fantaisie pour rester vraiment basique. C’est cette simplicité extrême qui va justement lui donner un maximum de sophistication. Tout au plus, une poche sur la poitrine mais rien d’autre !

♥ Le col peut être plus ou moins grand et plus ou moins anguleux. Si tu es un grand gabarit, il peut être plus harmonieux de choisir la chemise avec un col pas trop petit pour ne pas créer un effet visuel « riquiqui ». A l’inverse, si tu n’es pas grande et pas épaisse, veille à ne pas choisir un col trop imposant.

♥ Plus le col est anguleux plus il reste dans un esprit boyish. Pour un aspect un peu plus féminin, on peut choisir un col moins anguleux et légèrement arrondi sans pour autant tomber dans un col claudine. Si le col est trop arrondi, on s’écarte alors du registre de la chemise blanche pour tomber dans celui du chemisier féminin, ce qui n’est pas la même chose.

J’ai testé des chemises blanches éco-responsables : mon comparatif et avis

Pour cette revue de produits en vidéo, j’ai sélectionné 4 marques éthiques qui me semblaient pertinentes pour essayer cette pièce spécifique.

3 petites marques qui ont fait de la chemise blanche un de leurs essentiels et Balzac Paris, pour avoir une « grosse » marque éthique dans le panel.

Les Sublimes

J’aime :

J’apprécie qu’elle soit en 100% coton certifié GOTS. Cette chemise est tout simplement magnifique. Elle a une allure résolument moderne avec un petit effet oversize parfaitement maîtrisé. J’observe des coutures anglaises qui offre plus de résistance. J’ai également vu sur le site de la marque que les boutons sont en bio-résine fabriqués en France… Je suis assez bluffée par tous ces détails bien pensés.

Elle est aussi stylée en la portant à l’intérieur du bas qu’en la portant à l’extérieur, de façon décontractée. J’aime aussi le fait que le col soit subtilement arrondi. Cela adoucit l’aspect masculin de la chemise en lui donnant une touche discrète de féminité. Elle pourra facilement faire office de chemisier à l’intérieur d’une jupe. C’est à mes yeux, la plus versatile des 4 chemises essayées.

J’adore la fente sur le côté qui donne à la chemise une jolie découpe et un style moins conventionnel. J’aime beaucoup aussi le fait de pouvoir remonter les manches d’un coup sans avoir besoin de roulotter le tissu. Et la fabrication est éthique en Lituanie.

J’aime moins :

Je cherche encore… ahaha

Atelier Dalangeac

J’aime : la matière est sublime et très douce, peu froissable. C’est du 100% coton bio aussi. Les finitions sont très belles et il n’y a pas de poche devant. La fabrication en circuit court (France et Portugal). Les boutons sont en nacre véritable. J’aime le col assez présent, avec une jolie découpe en pointes, qui donne caractère et style à la chemise blanche femme.

J’aime moins :

La boutonnière m’a posé quelques difficultés au déboutonnage. Les boutons sont assez petits et se prennent dans les trous qui filent un petit peu. C’est un aspect que la marque va revoir avec son atelier pour éviter cet inconvénient. Mon autre petit bémol, c’est la coupe linéaire très asymétrique entre l’avant et l’arrière de la chemise ; cela ne me convient pas totalement en terme de différence de longueur entre les deux.

Balzac Paris

J’aime : Pour une chemise très conventionnelle, elle tombe très bien au niveau des épaules et donne un look très « propre sur soi ». J’apprécie le fait qu’elle soit en 100% coton bio.

J’aime moins :

J’apprécie moins que la chemise soit ajustée et proche des aisselles pour les raisons de transpiration et de risques d’auréoles dont je parlais plus haut. Je la trouve aussi beaucoup moins versatile que les autres car elle ne sera pas valorisante portée à l’extérieur en version casual. C’est aussi la plus transparente des 4, donc à mes yeux, la moins qualitative. A la réception, j’ai été déçue de voir les pointes du col un peu noircies.

Patine

J’aime : Elle est très stylée portée à l’extérieur par dessus un pantalon. Les finitions sont très qualitatives et les coutures solides. Les poignets sont joliment arrondis. La fabrication est généralement Européenne.

J’aime moins :

J’apprécie moins le fait qu’elle ait une allure plus casual que chic. Cet aspect la rend plus sport et donc moins versatile. Je trouve que pour une chemise blanche femme, elle est un poil trop masculine, avec la ligne de la boutonnière très épaisse et en relief devant.

Le coton étant très épais, c’est moins évident de la porter à l’intérieur du pantalon ou avec une jupe.

Ma taille habituelle ne tombe pas bien au niveau des manches qui sont un peu trop grandes. Alors que le reste n’est pas mal. Elle semble donc tailler un peu grand. J’imagine que la taille en dessous aurait été plus idéale.

Sur la composition de la matière, il y a 23% de synthétique recyclé. Même si c’est peu et recyclé, ça reste du synthétique, ce que j’essaie d’éviter un maximum.

***

Que penses-tu de ces chemises testées ? As-tu déjà trouvé une superbe chemise blanche en mode éco-responsable ? N’hésite pas à partager si tu as d’autres références 🙂

3.3 7 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Lilie
Lilie
2 mois il y a

Et voilà, je comprends mieux maintenant pourquoi je n’ai jamais réussi à trouver une chemise blanche élégante. Toutes celles que j’ai essayé m’ont déçues, jusqu’à me dire que ce n’était pas pour moi, mais pour les autres….
De ce pas, je vais aller regarder de plus prêt tes 4 propositions. Même si en ce moment, ce n’est pas le top que je porte.
Sinon, côté repassage, le 100% coton, c’est pas trop galère ? Car une belle chemise blanche se doit d’être impeccable !
Bon weekend.
Lilie

Véronique ramsamy
Véronique ramsamy
2 mois il y a

Super ton petit reportage, instructif et visuel. Tu t’es bien debrouillee. Oui vive la chemise blanche et que la chemise blanche vive longtemps encore. Très chouette les sublimes

Publié par Loren

sac main femme mode ethique

La maroquinerie Julie Meuriss : éthique, séduisante et abordable !

repousse cheveux conseils

Repousse cheveux : mes astuces préférées, efficaces et méconnues