in

10 astuces zéro déchet qui changent la vie et génèrent des économies

zéro déchet astuces

Voici 10 astuces zéro déchet qui, de mon côté, ont été vraiment très faciles à mettre en place.

Je me dis que cela pourrait également te rendre service car j’y ai gagné tellement sur le plan pratique mais aussi budgétaire !

Les cotons en tissu réutilisables

Il y a encore 2 ans, j’utilisais des cotons traditionnels pour me démaquiller. Un paquet après l’autre, la poubelle de la salle de bain se remplissait. Il fallait aussi penser à chaque fois à en racheter…

J’ai finalement adopté les lingettes démaquillantes en tissu, lavables et donc réutilisables. Et quel bonheur de ne plus avoir cette montagne de cotons sales qui s’accumulent dans les déchets !

J’ai commandé un lot de lingettes qui comporte un nombre suffisant pour tenir au moins 1 semaine complète. J’ai 2 pots en verre près de mon lavabo : un pour les lingettes propres, un pour les sales. Une fois que j’ai presque tout utilisé, ils partent dans la machine à laver avec les lessives de blanc.

Cela paraît anodin comme changement dans une routine quotidienne et pourtant cela représente finalement des économies non négligeables et une réduction des déchets très satisfaisante.

L’huile de coco, la bonne alliée zéro déchet

L’huile de coco est tellement géniale pour de nombreuses utilisations, que je ne peux plus m’en passer !

Elle sert de démaquillant, de baume à lèvres, de masque après shampoing, de dentifrice ou de déodorant en la mélangeant avec du bicarbonate, de crème à raser… Et paraît-il, elle peut aussi être utilisée comme lubrifiant intime ahaha Mais ça, j’avoue, je n’ai encore jamais testé… 😉

Vinaigre blanc : le nettoyage zéro déchet en toute simplicité

Pour le nettoyage de toute la maison, ce vinaigre est tout simplement miraculeux. Il décrasse, il dégraisse, il détartre… On a finalement pas besoin d’autre chose pour garder la maison propre ! Et pour la lessive, il va être un parfait adoucissant et détartre la machine à laver en même temps. Que demande de plus ?

Les perles de céramique pour bien s’hydrater sans polluer

zéro déchet perles céramique

Ces petites perles font des merveilles. Pour moi, il a toujours été hors de question d’acheter des packs d’eau en bouteilles plastique. C’est LE déchet le plus énorme qu’on puisse vraiment éviter pour épargner grandement nos poubelles, notre porte-monnaie et la planète !

Il suffit d’une dizaine de perles de céramique au fond de la carafe pour retrouver une eau purifiée, plus saine et au goût neutre.

Pour ma part, une bouteille en verre recyclée d’un jus de fruit fait office de carafe. Je la remplis d’eau du robinet et je la laisse reposer avec les billes en permanence. Je ne supporte vraiment pas le goût de l’eau dans ma ville et avec cette astuce, elle devient vraiment bonne.

La culotte menstruelle, la révélation féminine du zéro déchet

Ne plus utiliser de protection hygiénique traditionnelle, c’est tout simplement une libération à tous les niveaux ! Une culotte périodique, c’est une solution zéro déchet ultra efficace. Si nous changions toutes ces mauvaises habitudes des serviettes et tampons jetables, elle permettrait d’éviter des tonnes de déchets jetés chaque année par les femmes. Il y a beaucoup de préjugés sur ces culottes de règles alors que c’est bien moins « sale » et surtout moins toxique que tout le reste ! Il suffit d’en posséder quelques unes afin de pouvoir se changer en cours de journée si besoin et d’en avoir une autre pour la nuit.

Pour plus d’informations, tu peux te référer à mon article concernant ces culottes.

zero déchet culotte menstruelle

Les mouchoirs en tissu

Certaines trouveront cela dégoûtant mais honnêtement je pense que ce n’est pas si terrible que ça ! Qui n’a pas déjà réutilisé son mouchoir en papier qui traine dans la poche depuis le début de la journée ? Allons… il faut cesser l’hypocrisie !

On peut tout à fait troquer le mouchoir en papier jetable et le remplacer par le mouchoir en tissu réutilisable. C’est juste une question d’habitude.

De mon côté, j’ai plusieurs carrés de tissus doux récupérés que j’utilise comme mouchoirs du quotidien.

Je range mon mouchoir dans un petit pochon en tissu afin qu’il ne traine pas dans les bactéries des poches et du fond du sac à main.

Je fais en sorte de laver mon pochon une fois par semaine et de renouveler un nouveau mouchoir propre tous les deux jours. Pendant ces deux jours, quelques gouttes d’une huile essentielle assainissante et anti-bactérienne dans le pochon et sur le tissu permettent de maintenir un niveau d’hygiène convenable.

Les oriculis

Quelle plaie pour les oreilles et pour la planète que ces fichus cotons tiges ! C’est vraiment LE truc à bannir même lorsqu’on n’est pas une reine du zéro déchet.

Il n’y a pas d’excuse pour utiliser ces bouts de plastique qui se retrouvent de partout dans les océans et qui servent de nourriture aux poissons.

On peut se nettoyer les oreilles autrement : ton petit doigt avec de l’eau sous la douche est idéal, je t’assure ! ahaha. Et si tu y tiens vraiment, il y a ces supers alternatives éco-responsables : cotons tiges réutilisables ou oriculis… D’origine japonaise, là bas cela s’appelle « Mimikaki » : mimi pour oreille et kaki pour nettoyage. Il y en a de pleins de formes différentes. A toi de voir la forme qui te convient le plus.

 Le tapis de cuisson réutilisable

En cuisinant on use et on abuse du papier sulfurisé… C’est tellement pratique à poser de partout pour éviter de graisser les surfaces : sur sa plaque du four, dans les plats à tarte etc… Ok, c’est pratique mais on jette un max et on rachète à gogo.

Aussi, pour que le papier permette aux aliments de ne pas coller, il a été traité chimiquement. On se nourrit donc de toxicités par la même occasion.

Le tapis de cuisson réutilisable est une super alternative pour le four, il suffit de ne nettoyer après utilisation. Quant aux plats à tarte et gâteaux… à l’ancienne, on graisse avec du beurre ou de l’huile de coco.

Emballages alimentaires maison en cire d’abeille

Le film plastique alimentaire… Cette chose là aussi, on peut vraiment s’en passer très facilement à moins d’être restaurateur (là c’est plus compliqué).

Pour emballer les aliments, on peut opter pour les emballages en cire d’abeille. Et honnêtement, on peut les faire très facilement soi même en recyclant du tissu en coton et en achetant des billes de cire d’abeilles. Les « Bee-wraps » qui sont proposés sur le marché sont en effet très chers je trouve. Attention de les laver uniquement à l’eau froide. On peut réaliser ces wraps soit au four, soit au fer à repasser. Il y a pleins de tutos sur Youtube :

Les paillettes ou les blocs de savon de Marseille

Pour la lessive en machine, laver les sols, laver à la main, faire la vaisselle… Les utilisations sont multiples !

De mon côté, je choisis toujours ce qu’il y a de plus simple pour le quotidien… Pas de recette nécessaire, je lance une poignée de paillettes directement dans le tambour de la machine à laver et hop c’est parti !

J’aime les solutions rapides, efficaces, simples (qui me font gagner du temps ahaha) et qui sont saines à la fois pour moi et la planète.

♣ Et toi, quelles sont tes astuces zéro déchet qui t’ont changé la vie et t’ont permis de réaliser de belles économies ?

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

la couleur rose fuchsia

Pourquoi porter la couleur ROSE FUCHSIA en conscience

quelles bottines choisir pour quelle morphologie

Quelles bottines choisir pour sa morphologie ?