in

Vie d’expat : premiers pas dans une autre culture

Voici 1 mois que je vis au Mexique, à Playa del Carmen et je poursuis mes découvertes. Comme je vous le disais je ne suis pas en vacances puisque je travaille à distance avec mes clientes et notamment avec celles qui suivent les modules de l’Ecole du Style. Je dois également développer mon réseau sur place et développer des prestations physiques adaptées à mon nouvel environnement… Ce qui est génial avec mon métier c’est que je peux l’exercer n’importe où ! D’où également mon objectif d’acquérir l’espagnol en 6 mois… C’est pas encore gagné ahaha mais j’y crois !

En dehors de cela, vivre et travailler dans un pays étranger comporte toute cette magie d’être comme un enfant émerveillé à chaque instant par de nouvelles découvertes, même les plus simples comme : la nourriture, les animaux, la nature, la langue, la musique… Enfin quand tu fais face aux gros « Cucarachas » (cafards), tout d’un coup t’es beaucoup moins émerveillée ahahah ^^ Mais ça dure 5 minutes… et après tu es de nouveau transportée par cette énergie incroyable qui bouillonne et qui te porte. C’est ce que je ressens ici, il y a quelque chose de très porteur, je dirais même une sensation magique de bien être absolue. Voilà comment je me sens aujourd’hui.

J’aime ce que j’entends, j’aime ce que je vois, j’aime ce que je goûte, j’aime ce que je sens, j’aime ce que je ressens. C’est ce qu’on appelle le « Sweet Spot ». Pour moi en 2018, il est là. Pour vous, il est peut être ailleurs et cela peut être n’importe où… parfois même juste là, dans votre cuisine ou dans votre salle de sport. Car la vraie question ce n’est pas de dire qu’il faut partir loin  pour ressentir le bien être absolu mais de se demander : « à quel moment et à quel endroit, tous mes sens sont en éveil et nourris de ce que je suis en train de vivre à tel point que je me sens baigner dans l’amour et l’abondance juste avec moi même« . Imaginons le corps comme une machine avec des voyants lumineux de fonctionnement : quand est ce que TOUS ces voyants sont au vert ? Et il faut savoir que ce Sweet Spot évolue avec vous : il peut être à un endroit quand vous avez 20 ans et à un tout autre endroit quand vous en avez 50. Mais généralement si vous les suivez (par le coeur), il y a des liens entre eux, des sortes d’escaliers qui les rejoignent… et l’ensemble du parcours avec sa destination (le Super Sweat Spot) correspond au chemin qui est fait pour vous… Ce Sweet Spot n’est attaché qu’à votre seule individualité, il existe en dehors de vos liens sociaux et familiaux… C’est cela la difficulté car nos liens affectifs viennent souvent encombrer et influencer le cheminement qui est sensé être le nôtre.

Pour revenir à mes premiers pas dans cette vie d’expat : c’est une chose en effet d’être en vacances à Playa, et c’en est une autre d’y vivre… c’est encore mieux ! C’est un endroit où les locaux et les expatriés vivent ensemble. Il y a une vraie vie locale au delà de la célèbre Quinta avenida (l’avenue principale très touristique). Ce melting pot génère une ouverture d’esprit et un sens de l’accueil qui est assez impressionnant. Il est donc assez facile d’être rapidement entourée.

Je rencontre d’ailleurs d’autres personnes qui, elles aussi, ont décidé de vivre leurs rêves… d’essayer quelque chose de différent « out of the box » pour s’enrichir culturellement et spirituellement.

Alors je peux vous dire qu’en ce moment je surfe sur des énormes vagues de ‘good vibes’ loin du stress Parisien et cela fait un bien fou.

Je sais maintenant que je pourrai mourrir le sourire aux lèvres reconnaissante d’avoir flotté dans mon Sweet Spot !

Dans ce 2eme épisode de Lolo in Mexico, je suis heureuse de partager quelques images de mes premiers pas dans cette vie d’expat. J’espère que ça vous plaira !

♣ Et vous quel est votre Sweet Spot actuellement ? C’est quoi votre moment/lieu qui vous fait vous sentir avec TOUS les voyants au vert ?

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

Comment bien associer le rose : pink saga, épisode 3 !

Comment porter le rouge…