in

Pourquoi ta peur c’est comme un bébé lézard…

Dans cette vidéo, vous verrez une petite mise en scène rigolote qu’on a sur-joué avec mes amis à Cuba et notamment avec mon très bon pote Charly. J’ai trouvé que c’était une illustration parfaite pour imager ce qu’est la peur.

Car si on y réfléchit bien, la peur, ce n’est rien de plus qu’un bébé lézard sur le bout de notre nez. La peur est aussi légère, aussi faible, aussi petite qu’un bébé lézard.

Vous avez en effet deux possibilités :

  • vous pouvez laisser le lézard se poser tranquillement et attendre qu’il vous rentre dans le nez jusqu’à ce qu’il vienne manger quelques trucs à l’intérieur, remonter dévorer vos neurones et saccager votre cerveau. Ce que fait la peur lorsqu’on la laisse s’installer et qu’on la laisse prendre place en vous comme si votre mental était sa maison. En bref, le bébé lézard prend sa place et vous devenez sa maison. Vous devenez alors esclave de votre peur, contrainte de vivre avec elle au quotidien…
  • ou alors vous décidez de donner un petit coup de doigt pour l’envoyer valser ailleurs !

Rappelez vous de cette petite histoire lorsque vous avez peur de quelque chose. Vous pouvez décider de la faire voler ailleurs aussi facilement que le bébé lézard, en décidant d’appliquer un petit claquement de doigt afin de vous en DE-TA-CHER.

Vous voyez dans la petite scène que mes amis sont en train d’exagérer autour en s’écriant : « attention lolo, il y a un monstre sur ton nez, attention ! ». C’est exactement ce qui se passe dans la société quand vous parlez de vos peurs aux gens. Ils amplifient très souvent l’expression de nos peurs. Ils vont rarement les minimiser mais au contraire les soutenir et plus encore, projeter leur propres peurs sur vous en dramatisant la situation. Il faut être assez lucide pour ne pas se laisser embarquer par cette pression sociale qui vous tire vers le bas.

La morale de l’histoire : ne restez pas tétanisées face à la peur, visualisez là aussi faible que ce bébé lézard pour vous en débarrasser rapidement.

La peur peut parfois être moteur, il faut donc savoir l’accueillir mais ne pas la laisser s’installer durablement auquel cas elle pourrait devenir un frein.

♣ Avez vous aimé cette petite métaphore avec le lézard ? Et mon super rôle dans Dallas auprès de Bobby ahaha ?

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

Pourquoi il est urgent de TOUS adopter la Slow Fashion

L’obsession beauté des instagrameuses