in

Pourquoi faut-il absolument découvrir le festival d’Avignon

Le festival d’Avignon est l’une des plus grandes manifestations de théâtre et de spectacle vivant du monde par le nombre de représentations et de spectateurs qui y affluent. Chaque année, c’est un rendez-vous culturel incontournable qui se tient durant 20 jours au mois de juillet. Et cette année, j’ai eu la chance de pouvoir ENFIN le découvrir, depuis le temps que c’était dans ma to do list !

Il faut savoir que c’est le festival d’arts du spectacle le plus ancien et le plus célèbre de France puisqu’il existe depuis 1947… soit 73 ans d’histoire ! Pour cette grande occasion, la ville d’Avignon retourne tout ! Elle se transforme pour mettre le théâtre et l’art de rue à l’honneur, dans plus de 30 lieux et bâtiments classés sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Dès son origine, le but du festival d’Avignon est le suivant : populariser le théâtre, le rendre accessible à tous et non plus seulement à une petite élite parisienne.

C’est dans les années 1960 que le festival s’est ouvert à la danse (1966), au cinéma (1967), et au théâtre musical. Au fil des années, un autre festival a fait irruption dans le festival. Un festival parallèle que l’on appelle « le off « . C’est un regroupement de troupes locales et nationales qui viennent se représenter à Avignon sans forcément y avoir été invitées.

D’où l’abondance d’artistes et de divertissements proposés. Le festival a affiché cette année pas moins de 43 spectacles ! Un nombre de pièces exceptionnel qui sollicite tous les lieux de la ville au-delà des plus emblématiques de la ville : les gymnases, les cloîtres, les chapelles, les jardins, les garages, les maisons de particuliers…

Il faut donc absolument découvrir le festival d’Avignon pour son bouillonnement de créativité et ses vibrations artistiques de folie qu’il répand à chaque coin de rue et ruelle. La ville devient multicolore tant elle est tapissée de milliers d’affiches faisant la promotion des spectacles.

Même si vous n’êtes pas une addict du théâtre et que seules quelques pièces vous suffiront, le festival est l’occasion de découvrir l’une des plus belles de France. Trop méconnue et ignorée le reste de l’année malheureusement, la ville est en réalité un vrai joyau avec une atmosphère latine extrêmement chaleureuse. Le centre ville se situe à l’intérieur des remparts et tout est tellement joli et agréable. Il y a des monuments historiques à couper le souffle, des petites places où il fait bon vivre… Honnêtement, j’y suis allée pour la première fois cette année et j’ai eu un véritable coup de coeur pour ce lieu. Je m’émerveillais toutes les 30 secondes ahaha. Je n’ai pas compris que la ville n’ait pas plus de succès le reste de l’année car son potentiel touristique vraiment fort.

Si vous ne devez voir qu’un seul spectacle alors il faut à tout prix choisir celui qui se déroulera dans la Cour d’honneur du Palais des papes : c’est un MUST TO GO. Un vrai retour dans le passé, il y règne une sacrée atmosphère !

Si vous ne l’avez encore jamais fait, je vous conseille vraiment de le planifier 😉 Pourquoi pas dès l’année prochaine… Et vous aurez l’avantage d’avoir ce petit guide sous le coude pour ne pas louper les immanquables.

Bien manger durant le festival d’Avignon

Baladez vous dans la très animée rue des teinturiers très animée, à l’ambiance so frenchy, vous y trouverez forcément votre bonheur. Pour ma part, j’ai bien aimé les bawls du Sow Buddha.

Vous devriez vous régaler sur la terrasse trop mignonne du bistrot bien à la française La cuisine de Papa.

Pour du gastro à prix raisonnable toutefois, direction l’hotel 5 étoiles La Mirande

Pour déguster de délicieuses glaces et/ou galettes de sarrasin salées, on se rend chez La Princière. La tenancière Myriam, serait le 4 ème Glacier de France (selon L’Express).

Se détendre pendant le festival

Il existe à Avignon, un lieu magique où l’on peut prendre soin de soi tout au long de la journée… c’est la péniche Althea sur l’île Piot. Venez discuter, rêver, bouquiner, prendre soin de vous dans ce lieu unique, avec une vue superbe sur le Palais des Papes ou dans le jardin à l’ombre des acacias et des platanes.

Ici on peut boire un jus de fruits et légumes frais fait à la minute, se restaurer d’un repas sain et frais, se faire masser dans le jardin, prendre soin de nous en faisant appel à l’un des 10 thérapeutes.

C’est un lieu associatif unique en son genre qui rassemble un collectif de thérapeutes en médecine douce : aromatologue, médecine chinoise, massages… un bar à tisanes ( jus de fruits et de légumes bio) et une chambre d’hôtes.

Flaner, visiter en dehors des spectacles

Il faut absolument se balader, flâner et se perdre dans les ruelles pour y découvrir des pépites et des musiciens qui ambiancent gaiement la ville pendant toute la durée du festival d’Avignon.

Si vous avez la possibilité de faire un arrêt chez Vox Populi : cela vaut au moins un petit coup d’oeil. C’est un écrin de curiosités, show-room et boutique de la créatrice et décoratrice, Pascale Palun. Elle redonne vie de manière étonnante à de vieux objets chinés offrant à ses visiteurs et clients un univers féérique.

Et pourquoi pas opter pour une visite culturelle guidée avec Clément Demontis, guide-conférencier professionnel.

Où sortir faire la fête pendant le festival d’Avignon

Il faut absolument faire un tour au village du Off : il y a des concerts quasiment tous les soirs et il y a une ambiance très festivalière.

Le jeudi soir, c’est sympa de faire un tour au KABAROUF : bar concert/cirque installé en plein air au coeur de la ferme La Reboul, sur l’île de la Barthelasse,

Et puis, il y a le Batelier fou : un nouveau bar à grignotage, situé tout près du Pont d’Avignon, et qui propose des soirées spéciales tous les mardis du mois de juillet.

♣ Et vous, vous connaissez le festival d’Avignon ? Si vous avez des coups de coeur et recommandations, n’hésitez pas à les partager en commentaires.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

Pourquoi tu devrais t’envoyer des fleurs plus souvent ?

Plaisir intime : j’essaie des nouveaux trucs…