in

ITW : dans la valise de Poppie de Paris, la Djette des soirées chics

On poursuit notre série estivale « dans la valise de… » avec une jeune femme audacieuse et inspirante : Poppie de Paris, la Djette des soirées les plus chics !

L : Comment es tu devenue Djette ?

P : Je travaille dans le social media en tant que consultante, pour conseiller les marques quant à leur visibilité sur le web et les réseaux sociaux. Et il y a un peu plus d’un an et demi, j’ai évoqué l’idée d’apprendre à mixer lors d’un dîner et j’ai un ami qui me dit : « j’ai quelqu’un à te présenter mais faut que tu le fasses sérieusement et que tu y ailles tous les jours ».

J’ai été hyper studieuse, j’y allais tous les jours.

L’ami qui m’a présenté à Paul est organisateur de soirées donc il a commencé à me placer dans ses soirées notamment dans une soirée qui s’appelle La Brunette. Et petit à petit, le bouche à oreille et mon réseau…

Franchement je pensais pas le faire de manière pro et c’est venu assez naturellement, je suis contente.

L : Et maintenant c’est une passion ?

P : Oui c’est devenu une passion, tu ressens une adrénaline quand tu ambiances les gens, c’est assez fort comme sentiment. Oui c’est une passion maintenant.

L : Peux tu nous dire quel est ton style musical en soirée, comment tu « ambiances » les gens ?

P : Mon style… j’aime beaucoup les sonorités funk, disco, R&B des années 90. Ce que je mixe le plus c’est de la new disco, de la deep house. Dans tous mes choix de playlist, il faut que je sois sure de moi, que je me dise « ah ça, ça va mettre tout le monde d’accord, tout le monde va bouger, tout le monde sera content ».

L : Quelle est la soirée où tu as mixé qui t’a le plus marqué ?

P : Je dirais… la première fois que j’ai mixé , c’était en boite chez Régine. Ça a été une sorte d’électro choc, je me suis dit « je veux vraiment faire ça ». La première soirée parce que c’est symbolique d’une part mais aussi parce que c’était une très bonne soirée. J’étais persuadée que j’allais tout rater mais je me suis lancée en me disant « t’a rien à perdre, on s’en fiche de ce que les gens pensent ».

L : Quel est le truc le plus fou que tu aies fait dans ta vie ?

P : Ben franchement, ça, ça reste un truc fou… le fait d’être devenue Djette.

Le fait de me mettre là dedans à fond ça bouscule mon quotidien, ça me sort de ma zone de confort, ça me pousse à développer ma confiance en moi, mon assurance…

L : C’est génial, je suis très heureuse que tu puisses en parler aussi pour montrer aux filles qu’il n’y a pas une seule route tracée pour trouver l’épanouissement… on peut renaître et se révéler de nouvelles passions et activités à n’importe quel moment dans notre vie ! On peut se redécouvrir autrement et se surprendre soi même.

P : L’important c’est vraiment l’épanouissement personnel et essayer de s’affranchir du reste et du regard des autres.

L : En dehors du Djing qu’est ce qui te fait vibrer ?

P : L’amour … (Rires) Non, je rigole, ça ne me fait plus trop vibrer pour l’instant…

Ce qui me fait vibrer c’est mes amis, mon entourage, mes parents. Le seul regard qui importe pour moi c’est eux…

L : Maintenant on va passer à tes indispensables pour ta valise d’été… Qu’est ce que tu apportes avec toi ?

P : Premièrement une casquette de chez Topshop à Londres. Pourquoi ? Parce que moi et mes cheveux c’est pas une grande histoire d’amour donc si je suis dans le rush, je porte une casquette.

Un gommage Sand du Docteur Brigitta Cavegn. Pourquoi je l’adore.. parce que c’est des toutes petites perles aux acides de fruit et il éclaircit vraiment le teint.

Pour rester dans les produits magiques de beauté, c’est le stick à l’arbre à thé (acheté chez Boots Londres) très pratique pour diminuer les boutons. Il n’assèche pas, il est invisible tout en diminuant vraiment le bouton.

The next one c’est mon carnet que j’amène partout, en plus il est trop joli. Je me suis lancée le défi de devenir bilingue. Et j’ai écrit tous les mots de vocabulaire que je ne connais pas dedans et aussi des petites notes à moi même.

Et enfin le dernier truc c’est Le petit prince, que je lis en anglais cette fois. C’est un livre que j’adore car il a une morale magnifique et des valeurs de l’amitié qui sont chers à mon coeur. Dedans il y a mon marque page que ma meilleure amie m’a offert où il est écrit « si tu sautes je saute ». Cette fille je l’adore et je lui fais un petit bisou.

***

Je vous invite à suivre l’actualité de Poppie de Paris sur sa page Facebook pour tenter à l’occasion une belle soirée rythmée en sa compagnie 🙂

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

ITW : dans la valise de Emilie Gassin, chanteuse et compositrice

ITW : dans la valise de Morganne Bello, créatrice des bijoux Layone