in

ITW : dans la valise de Morganne Bello, créatrice des bijoux Layone

Je vous retrouve pour un nouvel épisode « dans la valise de… » avec une sacrée femme au parcours hyper inspirant : Morganne Bello.

Morganne est créatrice de bijoux et spécialiste des pierres fines. Attention, ce n’est pas n’importe qui ! C’est quand même la reine du non serti et celle qui a lancé la  tendance du bijou fin ! Oui oui tous ces petits bijoux qui ont un succès fou toutes ces dernières années. On peut dire que Morganne a du flaire quand il s’agit de pressentir les envies des femmes…

Elle va nous raconter son incroyable parcours et partager avec nous ses indispensables pour sa valise d’été.

L : Vous avez découvert l’univers des pierres fines au Brésil, pouvez vous nous dire comment s’est fait cette rencontre avec les pierres ?

M : C’est une rencontre improbable et magique. J’étais à un dîner au Brésil et une vielle femme avec son mari me regardaient tout le long du repas. A la fin du dîner, la dame vient me voir et me dit : « est ce que tu sais que tes yeux sont faits pour les pierres ». A l’époque je n’étais pas du tout dans la pierre donc je lui dit : « vous devez vous tromper, je porte pas de bijoux, tout ce qui brille c’est pas mon truc, c’est pas possible… ».

Elle me demande de venir à son bureau le lendemain prendre un café et elle m’en parlerait plus longuement. Je joue le jeu, je vais boire un café à son bureau et elle me sort un gros lot d’aigues marine. Elle me dit : Morganne tri moi ce lot, boit ton café et je reviens. Elle revient et me dit : « tu sais que j’ai des trieuses de 15 ans de métier qui ont pas ton oeil, je savais que tu avais les yeux pour les pierres ». Et moi d’avoir touché la matière, ça m’a révélé un truc à l’intérieur ».

Du coup je pars, passionnée par cette matière, dans tous les pays du monde, à la recherche de pierres. Et en fait effectivement je sais acheter, je négocie les prix super bien. 4 ou 5 ans après ça, la chambre du commerce m’écrit en me disant que j’étais devenue la plus grande importatrice de pierres en France. Je n’ai rien vu venir, j’ai tracé, j’ai énormément voyagé, j’allais chercher mes joyaux avec tous ces gens incroyables dans ces mines… Un métier aussi passionnant que difficile pour une femme.

Quand j’ai sorti ma première ligne de joaillerie, quand j’ai inventé la tendance du bijou fin avec Friandise en 2003, on a eu un succès incroyable en France avec cette ligne.

L : Donc c’était la marque Morganne Bello, et maintenant vous poursuivez l’aventure avec une nouvelle marque qui s’appelle Layone. Comment vous êtes passé de la première marque à la deuxième sachant que vous avez aussi connu les difficultés… comment vous avez rebondi pour recréer une toute nouvelle maison.

M : Vous verrez il y a un film qui va sortir sur les réseaux sociaux où j’explique tout de ce qui s’est passé : pourquoi je ne suis plus dans Morganne Bello et pourquoi je ne peux plus utiliser mon propre nom…

Layone existe parce que je voulais continuer a vous faire découvrir tous ces joyaux de la nature et toujours à travers mon style, très épuré, qui va à l’essentiel.

C’est vraiment un monde dédié à la femme. Je pense à vous en permanence, comment avoir accès à des jolies choses, dans la beauté du luxe et à des prix accessibles. Tous les packagings que j’ai dessiné sont destinés à ce que vous puissiez les utiliser après comme trousses de voyage par exemple…

L : ce sont vraiment des bijoux caméléon qui s’associent avec tout ?

M : C’est ça, c’est toujours ce plaisir de se dire qu’on a même pas besoin de changer de bijoux pour le soir etc…

L : Comment on choisit notre pierre, celle qui nous va bien, qui nous correspond ?

M : Je me défends de vous dire quelle pierre acheter. Vous devez vous faire confiance. Vous avez sur internet des indications : l’améthyste fait ci, l’agate fait ça… Mais en réalité, au moment où vous déclenchez votre envie, votre corps a peut être besoin d’autre chose à ce moment là. Donc non mesdames vous vous fiez à votre intuition et c’est elle qui sait toujours aussi bien vous guider.

L : Quel est le truc le plus fou que vous ayez fait dans votre vie ?

M : J’en ai tellement fait… ahaha. Allez j’en ai deux, vous choisissez quoi : caramel ou taureau ?

L : Taureau !

M : Ah c’est la plus longue LOL je vais faire court…

Un jour j’étais au brésil et entre deux attentes de tailles de pierres qui devaient sortir, je pars me balader à cheval dans la pampa et je pars loin dans les montagnes. D’un coup je vois un troupeau de taureaux et comme j’adore les animaux, sans conscience je descends de mon cheval pour aller faire un câlin à ce fameux taureau.

Si ce n’est que je n’avais pas vu qu’il y en avait beaucoup pas très loin. Je me suis fait entourée par une cinquantaine de taureaux. Et en fait j’ai un énorme coup de coeur pour ce taureau qui était magnifique. On se regardait et on s’est approché l’un de l’autre et on s’est collé le front l’un contre l’autre, c’était magique. Un coup de foudre avec un taureau !

Le paysan est arrivé en hurlant « tu veux mourir, t’es suicidaire !! ». Du coup, je l’ai acheté et je l’ai rapatrié à mon bureau d’une petite ville où je travaillais. Un fermier s’est occupé de lui et j’allais le voir tous les jours. c’était mon taureau d’amour.

L : est-ce que tu as un message à transmettre à nos lectrices avant de passer à la valise d’été ?

M : J’ai un message oui : s’il vous plait les filles, faites vous confiance, restez libres et fiez vous à votre intuition, c’est très salvateur, c’est tout ce que je vous souhaite.

L : alors, qu’est ce qui vous suit obligatoirement dans votre valise d’été ?

M :

  • ma paire de tongs, celles ci je peux les mettre autant quand je suis habillée que décontractée.
  • J’ai toujours un cahier où je note tout, la trousse qui va avec bien sûr et les stylos qui vont bien
  • J’ai toujours ce gel exfoliant : gommage visage, le hydra-végétal gommage éclat fraicheur de chez Yves Rocher
  • Mes pilules spiruline, excellentes pour la santé, c’est mes cures.
  • Cicaplast : un petit coup de soleil, les lèvres sèches, un bobo, ça cicatrise super vite, c’est hyper réparateur pour la peau !
  • bon les moustiques… j’ai toujours l’Apaisyl avec la bille, pour moi et les enfants, pour pas qu’on se démange comme des pouilleux. Cela enlève la démangeaison, ça marche super bien !
  • la crème solaire évidemment ! Polysianes ma préférée,
  • un bijou accessoire de ma collection « l’envoûtante » : je le mets de pleins de manières différentes. Sur le front, en collier de chien, dans le creux du cou, ou plus bas dans le creux des seins. Mais aussi en accessoirisation sur les chapeaux !

Pour découvrir les superbes bijoux Layone de Morganne Bello, cliquez ici.

Pour conclure j’aimerais partager un extrait de ce que répond Morganne, sur la question des épreuves de la vie, lors d’une interview donnée pour Le journal des femmes :

Enfin, vous avez traversé ces dernières années bon nombre d’épreuves très compliquées à surmonter et vous sortez aujourd’hui de tout ça avec le sourire et de beaux projets. Quelle est votre recette ?
« D’abord savoir accepter les difficultés quelles qu’elles soient. Je vais vous faire une confidence, pendant mon cancer, avec un protocole très douloureux, j’ai pensé naturellement à Nelson Mandela. Je me suis dit que si cet homme avait enduré pendant tant d’années l’enfermement, sachant le surmonter, on avait forcément toutes les ressources en nous pour y parvenir également. Se sentir punie par la vie ne règlera rien, accepter les cycles, comprendre que rien n’est statique. Le meilleur conseil à donner est de bien rester ancrée dans la vie réelle, chaque seconde. Donnez-vous le droit de pleurer, mais ne baissez jamais les bras. Il faut savoir s’éloigner des personnes toxiques pour capter les énergies vitales. Vos deux meilleurs amis doivent être le temps et la solitude. Apprivoiser ces deux éléments protège votre sérénité et renforce votre courage. »

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loren

Publié par Loren

ITW : dans la valise de Poppie de Paris, la Djette des soirées chics

ITW : dans la valise de Sarah Guetta, coiffeuse de stars