in

Développement personnel : pensez-vous agir librement ?

développement personnel

Lorsque nous étions enfant, notre environnement nous a conditionné à certains modes de pensée qui, à l’âge adulte, sont devenus de véritables schémas comportementaux.

Ces schémas ont été identifiés par le psycholoque Taibi KHALER et sont appelés : les « drivers » soit, « conducteurs » en français. Pour imager le concept, ce sont en quelque sorte des grands panneaux de direction, bien encrés solidement dans notre pensée, affichant les grands principes qui régissent notre vie et qui nous conduisent à prendre certains chemins plutôt que d’autres…

Comme un GPS dont la destination a été enregistrée à l’avance, nous prenons le chemin que notre pensée a programmé. Alors que nous croyons agir librement, en réalité ce sont ces drivers qui nous orientent.

Or, je le rappelle, ces drivers ne viennent pas de nous (dans le sens où nous ne sommes pas nés avec) mais de ce que l’environnement extérieur nous a poussé à croire.

Comment identifier votre/vos driver(s) ?

Concrètement, les individus seraient guidés par l’un (ou plusieurs) de ces 5 drivers :

  1. Sois parfait
  2. Sois fort
  3. Fais plaisir
  4. Fais des efforts
  5. Dépêche toi

Ces phrases correspondent à des lignes de conduite qui s’imposent en nous comme des mécanismes automatiques à force de les avoir entendues ou ressenties trop souvent, la plupart du temps dans notre passé familial… Et nous continuons à les suivre à l’âge adulte.

Selon le modèle d’analyse, ces 5 phrases types permettraient de regrouper la plupart des « Panneaux de direction » qui s’incrustent dans nos cerveaux pour régir nos vies.

Alors, voyons… est ce que l’une de ces phrases vous rappelle quelque chose ? Votre petite voie intérieure ? Une phrase que répétaient souvent vos parents ?

Avec les explications qui suivent, vous allez vite comprendre et peut être vous reconnaître dans l’un ou plusieurs de ces drivers…

→ Les personnes qui agissent selon le driver « sois parfait », sont très exigeantes avec elles-mêmes. Elles sont perfectionnistes et craignent le jugement. Elles ont appris à ne jamais décevoir et sont toujours soucieuses de faire au mieux en oubliant de se préserver ou de s’écouter… Cela s’accompagne généralement d’un stress considérable.

→ Les personnes qui agissent selon le driver « sois fort » sont conduites à endurer, à prendre sur elles, à « se blinder » comme on dit… En principe, elles considèrent qu’elles doivent s’en sortir seules et qu’elles n’ont besoin de personne. Demander de l’aide est un signe de faiblesse ou alors une perte de temps dans la mesure où elles seules peuvent lutter dans la bataille qui est la leur.

→ Les personnes qui agissent selon le driver « fais plaisir » sont amenées à être particulièrement soucieuses du bonheur des autres, au point de se faire passer systématiquement au second plan. Ce driver favorise les difficultés à s’affirmer, à l’impossibilité de dire non, voire la soumission et la tendance à la victimisation.

→ Les personnes qui agissent selon le driver «  fais des efforts » ont le sentiment qu’il faut accepter qu’il y ait des contraintes dans tous les aspects de la vie. Pour elles, le travail et la réussite induisent forcément des tâches pénibles et des galères. Elles sont persévérantes et s’accrochent dans cette vie qu’elles considèrent plus comme une bataille sans fin que comme un long fleuve tranquille. Au risque de s’user avant l’heure…

→ Les personnes qui agissent selon le driver « dépêche toi » sont amenées à privilégier le court terme, avec des difficultés à se projeter dans l’avenir. Elles sont réactives, préfèrent la rapidité à la qualité. Elles sont impatientes, souvent dispersées, instinctives et manquent de confiance en elles.

Une fois que vous avez identifié vos drivers, posez vous les questions suivantes :

  • Comment s’expriment-ils chez vous ?
  • En quoi sont ils un problème dans votre vie ?
  • En quoi sont-ils bénéfiques ? En quoi sont-ils nuisibles ?
  • Que voulez vous conserver ou transformer en eux ? Et de quoi voulez-vous vous débarrasser totalement ?

Comment modifier votre/vos driver(s) ?

Lorsque vous avez répondu aux questions ci-dessus, vous êtes en mesure de modifier votre panneau de direction pour vous diriger enfin vers la destination que vous désirez vraiment : celle que vous choisissez librement.

Je prends mon exemple pour expliquer concrètement la mécanique.

Honnêtement, j’ai passé une bonne partie de ma vie à agir en suivant les drivers « sois forte » et « fais des efforts ». En effet, mes pensées profondes tournaient toujours autour des principes suivants :

  • « je ne peux compter sur personne, personne ne peut m’aider »,
  • « je me suis toujours débrouillée toute seule, je n’ai pas besoin des autres pour y arriver »
  • « il faut travailler dur pour réussir », « les choses se gagnent à la sueur de son front »…

Lorsque j’ai fait le bilan de ma vie, je n’ai pas compris…. Je me suis retrouvée face à une grande interrogation que je peux décrire de la façon suivante :  » j’ai pourtant bien suivi touts mes panneaux de direction, toutes ces (sois disant) « vérités » que j’ai apprises et auxquelles je crois tant… pourtant je ne suis pas heureuse et accomplie. J’ai travaillé dur, j’ai atteint mes objectifs en poursuivant mes efforts, je me suis construite toute seule sans l’aide de personne MAIS POURQUOI… la situation acquise ne me comble pas de bonheur ? J’ai pourtant bien fait tout comme il fallait, j’ai suivi le GPS !!! Qu’est ce que c’est que ce binz ? On m’aurait menti ? » 😉

J’ai commencé à me dire : « mais finalement POURQUOI as tu fait tout ça ? POURQUOi as tu fait ces choix là ? ».

  • J’ai compris que tout ce que j’avais construit était intrinsèquement lié à ma façon de penser.
  • J’ai compris que toutes mes convictions n’étaient pas forcément les bonnes et qu’elles m’avaient embarquées dans des destinations où je n’étais pas à ma place.
  • J’ai compris que mes drivers m’empoisonnaient la vie et que je ne pourrai pas me sentir plus heureuse dans ma vie tant que je me laisserai guider par ceux ci.

C’est à partir de cette prise de conscience et de la modification de mes drivers, que j’ai commencé à agir plus librement et réussi à me réaliser vraiment.

les drivers

J’avais envie de partager avec vous cette expérience pour que vous compreniez bien comment vous aussi, vous pouvez changer de paradigme…

Voici donc mes nouveaux drivers qui m’aident vraiment à progresser vers la réalisation de mes rêves :

  • je pense sincèrement qu’il faut se FAIRE PLAISIR pour réussir !
  • et je pense qu’on ne fait pas grand chose tout seul
  • que les gens sont d’une générosité surprenante en aide et en partage et qu’il est immensément bon de s’enrichir et de grandir auprès d’eux en leur demandant de l’aide !

Voilà comment je suis passée d’une vie CONTRAIGNANTE à une vie PASSIONNANTE et comment je me suis ouverte aux autres en passant de la MEFIANCE à la CONFIANCE envers tous ceux qui me tendent la main.

J’espère que ces nouvelles clés vous seront utiles pour agir librement en direction du bonheur. C’est parti, à vous de jouer maintenant ! Découvrez mon article Qui pilote votre vie pour continuer votre aventure dans le développement personnel.

Alors, quels sont vos drivers à vous ? Dans lequel ou lesquels, de ces 5 schémas comportementaux, vous reconnaissez vous ? Je serais heureuse de connaître votre propre auto-analyse, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Manon
Manon
4 années il y a

Oui ça va beaucoup mieux merci. 🙂

Manon
Manon
4 années il y a

Un grand manque de confiance *en moi * perpétuel

Manon
Manon
4 années il y a

Je suis influencé par les 4 / 5 « divers » cités, ce qui génère moi un grand manque de confiance perpétuelle énormément de stress et me créer une pression énorme. J’ai lu tout votre article et j’ai trouvé vos nouveaux drivers très constructif mais je pense ne pas trouver assez de précision dans la transition entre les anciens et les nouveaux drivers pour totalement comprendre, pourriez-vous m’aider ?

Béatrice
Béatrice
5 années il y a
Reply to  Loren

Pas de soucis du moment que rien de contrariant n’est survenu dans ton quotidien….à très bientôt passe une bonne semaine… vais prendre connaissance de ton dernier »billet » et qui sait …

Béatrice
Béatrice
5 années il y a

Et voilà je parle je parle je parle et je me plante dans l’envoi du nom de la personne qui est à l’origine du commentaire, donc c Béatrice … bon et bien tu viens de découvrir que je suis parfois, souvent assez distraite…sic!

dantin
dantin
5 années il y a

S’agit-il simplement de se faire plaisir ou d’être avant tout en phase avec soi-même, d’être en accord avec ses forces et ses faiblesses…..Pour réussir il me semble qu’il est bon de pouvoir faire quelque chose que l’on aime, d’avoir un ou des projet(s) qui suscite(nt) l’enthousiasme; dans le(s)quel(s) on s’investit parce qu’on y croit et qu’on croit en soi, qui nous stimule nous donne envie de nous dépasser, de reculer nos limites le plus possible tant que la vie dure … pourquoi pas!…Mais pour cela il faut comme tu le décris si bien s’orienter vers d’autres « moteurs » que ceux qui nous ont été inculqués ou assénés de manière négative, consciemment ou non par les parents, la famille et parfois souvent validé par le monde actuel (pourquoi tant de gens dépressifs, de burn out?)…..Mais se débarrasser de ces drivers ne me semble pas aussi simple, facile et rapide… il suffit d’une épreuve pour que tout soit remis en question. Mais tout n’est pas perdu bien au contraire car si comme tu le soulignes il faut prendre conscience de s(c)es freins je pense (et cela n’engage que moi) qu’il est bon d’en comprendre les mécanismes pour mieux s’en LIBERER. Paradoxalement ce qui nous nuit, lorsque nous avons cette prise de conscience est aussi ce qui nous permet de mieux nous connaître et d’ainsi mieux définir quelles sont nos réelles sources de « fonctionnement »…. Occasion inestimable de nous découvrir des ressources dont nous n’aurions jamais pu soupçonner l’existence sans cette prise de conscience. Comme d’hab’ j’ai été « longue » mais curieusement les sujets que tu abordes suscitent en moi le besoin de formuler mes ressentis, de les mettre par écrit. Un grand merci car tu libères ma parole. Pour quelqu’un qui ne blogue que rarement…, je me lâche!… peut être vas tu le regretter!!! Mais je crois à la vertu des échanges, quels qu’ils soient..Au plaisir de te lire Béa

Loren

Publié par Loren

5 clés essentielles pour un dressing fonctionnel

L'accessoire mode…pas si accessoire !